Publié par : alfournet | 21 mai 2010

Championnat du monde de Joelette

Championnat du monde de Joelette

18 mai 2010

C’est Annie, Papillonne de Saint-Brieuc, orthophoniste de choc, et coureuse qui nous raconte son week-end au Championnat du Monde de Joëlette.

"La Team Papillons au Championnat du Monde de JoeletteDe retour des Charentes, les mots se bousculent après tant d’émotions d’un coup, 15 jours après l’événement breton …

Je retiens par-dessus tout les deux magnifiques sourires de Monique et Isabelle, deux femmes d’exception, féminines, autonomes et courageuses, que nous avons entourées de douceurs ce beau week-end.
Celui de la SLA, je l’imagine plutôt grinçant, en ces circonstances !

Car il s’agissait bien avant tout , comme dans toutes les actions papillons, d’entourer les malades d’amour, de joie, de projets, et de se manifester pour mieux faire connaître la maladie. L’association étant de surcroît arrivée sans vice, quoique🙂, à cette belle deuxième place grâce à nos champion(ne)s, beaucoup de personnes présentes ont pu se faire une idée de la maladie et de l’association, rattachée à l’image véhiculée par les papillons sportifs vice-champions.

Après avoir fait connaissance avec Alain, notre illustre moustachu du 17, Odile et leur famille, nous nous Les championnes de Joelettes et Alaininstallons dans un gîte à Genouillé, demeure et tenanciers fort sympathiques !
Une première soirée pour faire connaissance avec tout plein d’amis, en particulier les champions qui courent pour les autres, Willy, Bruno, Thierry, Cyril, Eric, et leur famille. Les quatre héros du MDS 2010 se voient remettre chacun un cadeau confectionné par Yveline : de magnifiques sacs, aux couleurs chaudes, avec photos de leur aventure et jolis papillons.

15 mai : le grand jour, c’est un peu la bourre le matin, je prépare Monique, tandis que François s’occupe admirablement de sa maman. Les chambres se trouvent à l’étage, les gros bras se font donc une belle concurrence pour descendre Isabelle et Monique. Allez, direction Bourcefranc !
Stress, on se presse, on cherche les joelettes, allez les filles, en selle ! Nath, « la Parisienne », est à son affaire, elle connaît ! Arrivée de Geff , venu nous soutenir avec un ami, de la cousine de Willy également. Puis une nouvelle tête, celle de Philippe, redoutable sportif solidaire !
J’enfile avec bonheur pour la 1ère fois le tee-shirt de la team papillons !
10 h ! Coup d’envoi, ambiance festive stimulante. C’est parti pour une bonne dizaine de kilomètres. Mais ils sont fous ces champions, pourquoi sont-ils partis si vite ? Je décroche assez vite et Delphine et Nolwenn courent avec moi, un peu derrière. Puis Delphine regagne sa place à la joelette. Nolwenn, compagne d’Eric, va m’accompagner jusqu’au bout du défi. Formidable Nolwenn que je remercie encore ! En coupant le fromage de temps à autre (juste quelques centaines de mètres🙂 ), je réussis à franchir la ligne d’arrivée, HEU-REUSE !!
Pensées tout le parcours pour vous tous, chers amis malades.
Puis les discours, les résultats ! Incroyable, l’équipage du capitaine Monique réalise le 2ème meilleur score en équipes mixtes. Direction le podium Isabelle et Monique ! Une énorme coupe se glisse entre les mains de Monique🙂
podium pour les Papillonnes
Déjà on parle avec Nath de faire un équipage entièrement féminin l’année prochaine.
Il y avait peu d’équipes féminines, et les dernier(e)s arrivé(e)s montent aussi sur le podium :)).
Repas dans la salle des fêtes, en compagnie de Geff : échanges avec éclats de rires assurés, et des bises bien réelles cette fois !

Retour au gîte, puis dîner dans la grande famille papillons, avec quelques nouveaux venus.
Nous assurons à nous tous le spectacle, mais un artiste, pèlerin de Compostelle, fait de temps à autre son apparition : contes en gallo, on se régale ! Il s’agit de Gérard, qui fait les chemins de St-Jacques avec son âne ! Achille a beaucoup ri à l’écoute de ce drôle de français.

Monique s’endort, ivre de joie,(enfin pas que :)) ) et moi aussi.
Le lendemain, les difficiles au revoir !!
Nous retournons chez Alain et Odile, les basques partent au milieu de la matinée, et les parisiens se sauvent à midi.

Déjeuner avec Alain et Odile après avoir reçu une famille intéressée par le kikoz pour un jeune malade. Après-midi de labeur sur l’ordi pour expérimenter une souris virtuelle, des rigolades, des échanges privilégiés, et il faut se quitter.

Encore un grand merci à tous nos champions sportifs et solidaires, et à nos sportives Isabelle et Monique !
Accroche-toi Alain !! On reviendra l’année prochaine !!"

Annie, on y réfléchit, et l’année prochaine on ouvre les paris pour la création d’une équipe 100% féminine🙂

Annie et Nolwenn en pleine course

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :