Publié par : alfournet | 25 octobre 2010

APPEL A L’AIDE

Je fais paraître cet appel à l’aide, pour aider Christine et Bertrand qui sont dans le désespoir. Vous pouvez vous rendre sur leur blog en cliquant ( ou recopiant ) sur  l’ adresse suivante  :

http://association-aspir.blogspot.com/2010/10/appel-laide.html?ref=nf

dimanche 24 octobre 2010

APPEL A L’AIDE

Mon compagnon Bertrand et moi-même recherchons des contacts dans la presse (plutôt Rhône-Alpes mais aussi nationale) pour témoigner de notre situation et de l’état actuel de l’encadrement des personnes en situation de dépendance vitale dans notre département (pour commencer). Notre « cas » est exemplaire de toutes les démissions, toutes les lâchetés possibles et imaginables, toutes les bévues et la totale absence de professionnalisme qui président dans cette forme d’accompagnement – mais peut-on employer ce mot quand c’est moins d’accompagnement dont il s’agit que de traîner un boulet avant de chercher, par tous les moyens, à s’en débarrasser ?
Il m’est difficile de développer plus avant et témoigner plus fréquemment sur ce blog, faute de temps, puisqu’à force de démissions de toutes parts et après presque 2 ans à ce rythme, nous nous retrouvons quasiment seuls, tout est à reconstruire aussi bien autour de Bertrand que dans notre vie « sociale » – je pense entre autres à une possibilité de vie professionnelle, associative. Je pense à une vie « normale », je pense aussi à notre santé, celle de Bertrand bien sûr, qui subit durement les aléas de cette indifférence, et la mienne qui se dégrade – obligée à une hospitalisation (mais pourra t’elle avoir lieu dans l’état actuel des aides encore présentes, précieuses, mais à qui nous ne pouvons demander l’impossible ?).
Nous voulons témoigner de cela, on ne peut pas taire cela plus longtemps, c’est inimaginable. Alors si vous connaissez des personnes qui peuvent nous aider à rendre public cette indifférence (quand on nous rabat les oreilles avec la création du 5e risque), je ne vois que cela, dites-nous comment les contacter, donnez-nous des pistes.
Qu’au moins cela puisse, qui sait ?, permettre à d’autres de ne pas connaître cette traversée d’un désert sans fin.
Nous avons la chance d’être deux, je n’ose imaginer comment une personne seule pourrait subir une telle situation.
Et grâce à ce deux, nous allons reconstruire, autrement, notre vie et notre combat, je crois à un mouvement fédérateur, à l’union des forces de tous ceux qui ne veulent plus de cela, qui souhaitent une possibilité de vie autonome et inclusive pour les personnes en situation de dépendance vitale.
Pour l’heure, et j’ose dire que c’est vital pour moi, il s’agit de faire entendre notre colère, alors si vous pouvez nous y aider, merci de tout coeur.

Christine Ozun


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :