Publié par : alfournet | 11 février 2011

Sclérose latérale amyotrophique : nouvelles pistes génétiques – UdeMNouvelles

Afin de mieux comprendre les causes de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), ou maladie de Lou Gherig, des chercheurs du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) ont analysé 29 gènes impliqués dans le développement des cellules nerveuses (neurones moteurs) chez des patients atteints de SLA. Cette étude de grande envergure, dont les résultats sont publiés dans la version en ligne de Archives of Neurology, a été réalisée chez 190 patients provenant du Québec et de France et atteints de formes familiale et sporadique de SLA.

Pour lire la suite : Sclérose latérale amyotrophique : nouvelles pistes génétiques – UdeMNouvelles.


Responses

  1. .Ca y est la premiere etude sur limpact des omega 3 sur la SPA est sortie le nombre de patients est faible mais les resultats prometeurs Supplementation en omega3 chez les pateints souffrants de spondylarthrite ankylosante Sundstrom B Stalnacke K Hagfors L Johansson G. .Objectif Etudier les effets de la supplementation en acide gras omega 3 sur les donnees cliniques de la maladie et la consommation en medicaments chez les patients souffrants de spondylarthrite ankylosante.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :