Continuer

Continuer 

Posted: 09 Feb 2011 02:29 AM PST

9 février 2011

Samedi avait lieu la cérémonie d’adieu à Annie Leforestier à Saint-Brieuc, cérémonie à laquelle nous étions très nombreux. Tristes, hébétés, ne réalisant pas, sous le choc. Les mots de Gilles Bonnefond ont sans doute traduit l »état d’une bonne partie de l’assistance.

Saint Brieuc, le 05 février 2011

Il va bien falloir qu’on arrive à comprendre ce qui nous arrive,

Annie nous a pris de vitesse,

Annie est morte en quelques jours,

Elle ne voulait pas déranger.

Annie nous dit aujourd’hui :

« Je suis vraiment désolée de vous recevoir dans cet état ! »

« Je comprends votre chagrin mais ce n’est pas la peine, la Vie a tant d’importance. »

La Vie a trop d’importance, c’est ce que tu n’as cessé de nous apprendre.

Annie, tu nous as fait du bien, et nous on est comme des cons.

Ce fut toujours un bonheur d’être avec toi, attentive, aiguisée, d’une sublime tendresse, on aurait bien aimé que tu continues à nous distiller ce bonheur jour après jour.

Ta présence a été un cadeau, à nous de nous en saisir de le choyer, de le blottir, de te prendre avec nous pour toujours

Quelle chance nous avons eu tous de te connaître, tu fais partie de ces personnes d’exception qui ouvrent les chemins, sans toi ça va être dur Annie.

Je suis très fier, en tant que président de t’avoir accueilli au sein de notre conseil d’administration, tu es arrivé dans cette belle maison et tu as ouvert les fenêtres.

On était au début de tant de choses, on se sent désemparés.

Le silence, un comble pour une orthophoniste.

On est comme des cons

Donnes-nous un peu de temps Annie, pour reprendre tout ça, pour continuer, pour comprendre.

Infiniment merci, au nom de toute l’association des Papillons de Charcot, de la part des centaines de papillons qui ne peuvent être là aujourd’hui, de toutes celles et ceux qui ont eu le privilège de t’avoir à leur cotés.

J’émets le souhait que d’ici quelques semaines on puisse se retrouver pour faire la fête, pour danser, pour chanter, un Festnoz pour Annie, comme tu les aimais petite sœur. Qu’on puisse à nouveau se resserrer autour de toi.

Merci Annie

Gilles

Responses

  1. Merci Gilles pour cet hommage à Annie. Cette disparition si brutale nous a rendu bien triste nous autres « papillons »
    Je garderais toujours dans mon coeur, une pensée pour cette grande dame que fut Annie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :